Nous assurons toujours nos livraisons dans le respect des règles et de la sécurité de tous nos partenaires.

3 livres longs qu’on n’a jamais le temps de lire

Avec leurs 600 pages au minimum, un peu trop épais, un peu trop lourds, ces « pavés » n’ont pas l’allure nomade. Ils sont donc parfaits à lire à la maison. Ça tombe bien ! Surtout, n’ayez pas peur du volume de ces livres : une fois commencés, on n’arrive plus à les lâcher. Promis.

 

 



La vie mode d’emploi de Perec (Prix Médicis 1978)

Le livre le plus long (657 pages) de Georges Perec est aussi le plus grandiose. Un livre gros comme la vie qui nous plonge dans l’histoire d’un immeuble parisien imaginaire, habités de personnages plus loufoques les uns que les autres aux histoires ahurissantes.

 

 

 




 

 

 


Les innovateurs de Walter Isaacson

« Qui se cache derrière les inventions ?» Dans ce livre de 600 pages, Walter Isaacson, journaliste américain, ancien directeur de la rédaction de Time, et biographe d’Einstein et de Steve Job, nous donne la réponse à travers une galerie de portraits d’une cinquantaine d’hommes et de femmes de génie, enrichis d’anecdotes passionnantes. 

 

 




 

 

 

L’Art de la Joie de Goliarda Sapienza Oeuvre majeur de la littérature italienne, L’Art de la Joie (640 pages) nous embarque dans la vie d’une femme, celle de Modesta, de sa plus tendre enfance à sa vieillesse. Ou le voyage sur le chemin d’une folle liberté. Irrésistible.

 

 

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Votre panier
Votre panier est vide.
Boutique