Nous assurons toujours nos livraisons dans le respect des règles et de la sécurité de tous nos partenaires.

L’heure est à la bienveillance, au courage, à la solidarité, au recueillement quasi religieux le soir à nos fenêtres, aux groupes whatsapp tous aussi « golri » les uns que les autres et bien sûr, aux cours de sport improvisés sur une chaise avec des bouteilles d’eau. 

 

Sur Instagram, qui est plus que jamais ma source d’information principale, je regarde d’un oeil bovin et un brin moqueur, la plupart de mes amis devenir meilleurs, réfléchissant au sens de leur destinée dans leur appartement gorgé de soleil, tapissé de dessins d’enfants fraîchement peints et parsemés de miettes de gâteaux.


Tout change et, malgré les milliers de morts qu’on pleure chaque jour, les dauphins nagent de nouveau en Sardaigne, les flamands roses s’installent à Biarritz et les oiseaux qu’on n’entendait plus chantent même la nuit.  


C’est dans cet élan de renouveau, certainement que ma voisine du quatrième a décidé de profiter du confinement pour rénover intégralement son appartement. C’est dans cet esprit de résurrection probablement qu’elle a engagé une entreprise capable de lui préparer un nid douillet pendant qu’elle dort à l’hôtel où, fatalement, elle ignore tout du martyr qu’elle fait subir à ses voisins.

 

Comme j’habite au troisième, je suis la principale et première bénéficiaire de ce tapage incessant que provoquent abattement de cloison, carrelage cassé, moquette arraché, parquet vissé et désossement de fenêtres.

Ainsi, au lieu d’imiter mes amis et de tendre comme eux vers un ersatz du Dalaï Lama du Xème arrondissement, je me réveille chaque matin en la haïssant et en pensant à tout ce que je lui ferai quand elle sera de retour avec ses petites valises de pouf. 


Dans ce nouveau monde qui glisse et qui semble se corriger tout seul, moi je pense mal. Je grommelle, je renifle et dans ma tête, je ne marche pas : je me traîne à quatre pattes. Il y a trois semaines, j’étais encore une brave fille mais aujourd’hui, la bête du Gévaudan a plus de grâce que moi.
Je me transforme peu à peu en une sorte d’Antéchirst en jogging gris, aigre et revancharde. Je hurle, je tape avec mon balai debout sur une chaise, je monte en chaussons et cheveux sales, je crie sur des ouvriers qui n’y sont pour rien et qui ne comprennent rien. 

Je vandalise régulièrement les mots d’excuses bidons que cette égoïste laisse dans l’entrée et je l’insulte sans relâche, même quand je me douche. 


Depuis trois semaines, je suis confinée sous un appartement en travaux, ce qui au-delà de me rendre acariâtre, m’empêche de travailler, de dormir l’après-midi, d’écouter ma musique, de méditer, de danser, d’ouvrir les fenêtres et de vivre un confinement salvateur pour ma petite planète intérieure. 

Déjà peu équilibrée à la base, je deviens à proprement parlé à moitié folle. 


Mais, comme l’Univers se tue à nous le répéter depuis plusieurs siècles et plus fort encore depuis plusieurs semaines, il existe un cadeau dans chaque épreuve si l’on sait le voir et l’apprécier.

Croyez-le ou non, ce cadeau est arrivé à l’instant. 

Je viens au hasard d’un mail de trouver le nom exact de la responsable de tous mes maux sur la liste du syndic.


Mesdames, messieurs, nous sommes le mardi 7 avril. Il est 13h20 et le soleil tape enfin sur la chaise de mon bureau. Je vais ouvrir une grande bouteille de vin, glacée, un nouveau paquet de cigarettes, attacher mes cheveux bien haut comme le font les Sumo avant le combat, retrouver ma voisine sur tous les réseaux sociaux et annuaires possibles et commencer la destruction totale de son empire.


C’est la guerre, a dit Macron. Alors que la fête commence.



Honorine Crosnier, 

scénariste, chroniqueuse pour Milk Magazine, autrice de La Vérité sur l’Accouchement et Venez à Paris au mois d’août, on ne sera pas là aux Editions Marabout. 



Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Votre panier
Votre panier est vide.
Boutique