Nous assurons toujours nos livraisons dans le respect des règles et de la sécurité de tous nos partenaires.

Les conseils d’une cleaning scientist pour nettoyer sa maison

Récemment, vous êtes devenu(e)s de véritables fées du logis à nettoyer et pschitt pschitter à longueur de journée. Mais le faites-vous bien ? Dans un article de Medium, une cleaning scientist (si, si, ça existe) s’exprime sur le sujet et vous explique comment faire un nettoyage en profondeur de la maison. 


Déjà, un petit rappel à propos de la durée de vie du coronavirus sur les surfaces : il subsiste 3h dans l’air, 24h sur du carton, 3 jours sur du plastique et de l’acier, 4 jours sur du bois et 5 jours sur du verre. Ca fait long, oui. Donc on passe en mode warrior et on désinfecte TOUT.

Crédit : Passeport Santé

 Il y a une grande différence entre nettoyer, assainir et désinfecter. 

Nettoyer, c’est débarrasser un élément ou une surface de la saleté, de la poussière et de microbes. C’est bien, mais ce n’est pas en passant l’aspirateur ou le plumeau que vous allez vous débarrasser du virus (vous allez même, au contraire, le disperser avec un plumeau). 

Assainir et désinfecter, c’est presque pareil sauf que le temps de pose du produit est plus long pour la désinfection. Donc la règle, c’est : le plus longtemps mouillé, le plus de bactéries tuées.

 

En terme de produits pour désinfecter

- Le basique anti-virus, c’est la Javel (à diluer donc, 4 cuillères à café pour 1 litre d’eau).

- L’alcool ménager avec un minimum 70% d’alcool, c’est bien aussi - vous pouvez même utiliser l’alcool à 90% de la trousse de secours pour le ménage.

- Le savon et le liquide vaisselle (qui est du savon concentré) marchent aussi.

Si vous avez conscience de tous les déchets générés par cette frénésie nécessaire de désinfection, n’oubliez pas que vous pouvez réduire ceux-ci : savon écologique (savon noir) et en barre (savon de Marseille), pastilles de javel, torchons (à laver à plus 60° après ceci dit) plutôt que lingettes...

 

Que faut-il nettoyer ?

Priorités aux zones à fort trafic !

- L’entrée en priorité, car c’est votre « sas » avec l’extérieur.

- La cuisine - et plus d’une fois par jour, à chaque repas donc !

- La salle de bain.

- Les toilettes.

- Ce qu’on appelle désormais « la table à tout faire », c’est-à-dire l’ancienne table pour manger qui est devenue votre bureau.

Gros focus sur les parties les plus souvent touchées : poignées de portes, interrupteurs, comptoir, tables, télécommandes, clavier d’ordi, souris, robinets, chasse d’eau

Les téléphones portables (et leur coque) doivent être impérativement désinfectés car ce sont des nids à microbes qu’on manipule sans arrêt et sans s’en rendre compte. N’oubliez pas non plus vos casques de téléphone. Vous pouvez, au choix, utiliser des lingettes désinfectantes, celles à l’alcool vendues pour nettoyer les écrans, un sopalin avec un pschitt d’alcool ménager dessus, un chiffon doux humecté d’un mélange eau/savon… Faites évidemment attention à ne pas mouiller votre précieux engin, il s’agit juste de le décontaminer. Une solution alternative ? L’emballer dans du film alimentaire lorsque vous sortez ! Vous aurez peut-être l’air dingue, mais ça marche très bien et vous n’aurez plus qu’à retirez le plastique en rentrant chez vous.


Il faut aussi nettoyer ses clés et son portefeuille, surtout s’il est en cuir (un matériau très poreux). Si c’est le cas, après l’avoir désinfecté, passez-lui un petit coup de cirage, soit l’équivalent d’une crème hydratante pour vos mains abimées par les lavages fréquents. C’est trop de boulot ? Alors ne prenez que votre CB pour faire les courses et laissez le reste à la casa.

 

 

 

Article précédent
Article suivant
Fermer (esc)

Popup

Use this popup to embed a mailing list sign up form. Alternatively use it as a simple call to action with a link to a product or a page.

Age verification

By clicking enter you are verifying that you are old enough to consume alcohol.

Votre panier
Votre panier est vide.
Boutique