Profitez de 10% de réduction avec le code WELCOME10* et de la livraison offerte à partir de 40€ d'achat.
*Offre valable une seule fois.

Votre Panier

    Votre panier est vide
    Total : €0.00

    Qu’est ce que le RAGE BAKING ?

    On connaissait le stress baking (ce qu’on a fait pendant le confinement pour évacuer nos angoisses), voici le rage baking. Dans un monde où tout va mal, certaines ont trouvé un super exutoire : la boulange et la pâtisserie. Dit comme ça, ça paraîtrait neuneu, mais il ne s’agit pas ici de faire des petits cupcakes en pleurant dans sa cuisine. Dans le livre Rage Baking: The Transformative Power of Flour, Fury & Women’s Voices, édité par Katherine Alford et Kathy Gunst, on parle plus de l’effet cathartique de l’art boulanger-pâtissier contre les agressions du monde. En effet, quoi de plus complet et satisfaisant que de pétrir vigoureusement, de puncher une pâte levée, puis de se calmer en la façonnant délicatement et enfin de déguster le fruit de sa colère, devenu un joufflu et réconfortant oreiller de gluten ? La « pâtisserie rageuse » est un défouloir idéal - car c’est aussi un acte d’amour… 

    Le concept du rage baking, créé en 2015 par la blogueuse boulangère Tangerine Jones, est ici décliné dans un recueil de textes féministes et de recettes aux titres très marrants (ImPeachment Upside Down Cake à la pêche, (I’m Not) Your Honey Cupcake au miel ou Pigs in a Blanket, un feuilleté à la saucisse contre les violences policières) où les multiples contributrices-activistes proposent de lutter contre le patriarcat en l’avalant d’une grande bouchée. Comme la farine qui se transforme pour devenir délicieux pain, gâteau ou biscuit, votre rage passagère peut être canalisée et devenir un merveilleux moteur à un monde plus juste. La lutte continue, jusque dans la cuisine. 


    Rage Baking: The Transformative Power of Flour, Fury & Women’s Voices