Votre Panier

    Votre panier est vide
    Total : €0.00

    BHA, AHA, PHA : c'est quoi la différence ?

    C’est parti pour décrypter ensemble les différents types d’acides exfoliants (chimiques) qui existent. Les peaux sensibles / réactives n’arrêtez pas la lecture pour autant, l’utilisation de ces acides n’est pas incompatible avec les peaux plus fragiles. Il suffit simplement de choisir les acides les plus adaptés à votre peau. 

     

    Si vous n’êtes pas familier(e) avec les acides, vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de les utiliser ? Il faut savoir que la peau est composée de très nombreuses cellules cutanées qui se renouvellent sur un cycle d’un mois à peu près. Au cours de ce mois, ces cellules s’accumulent et remontent peu à peu à la surface de la peau. Résultat : le teint devient terne, le grain de peau s’épaissit, les pores s’obstruent et des desquamations peuvent apparaître (petites plaques de peau qui pèlent). C’est là que l’exfoliation chimique entre en jeu ! Une exfoliation régulière permet à la fois d'accélérer le phénomène de renouvellement cellulaire tout en débarrassant la peau des cellules mortes. A clé : un grain de peau plus régulier, une meilleure production de collagène, une absorption plus efficace des soins appliqués ensuite et un teint plus unifié. 

     

    Maintenant, il faut différencier les deux types d’exfoliation qui existent : l’exfoliation mécanique et l’exfoliation chimique. L’exfoliation mécanique est ce qu’on appelle plus communément un gommage. Il est très souvent composé de “grains” qui vont exfolier la peau par l’action des frottements contre la peau. Le risque avec ce type d’exfoliation c’est d’abîmer sa barrière cutanée et de sensibiliser sa peau sur le long terme. Dans le cas de l'exfoliation chimique, ce sont des actifs qui pénètrent plus profondément dans la peau pour éliminer les cellules mortes sans que vous ayez besoin de “frotter” votre peau. 

     

    Rentrons dans le vif du sujet : AHA, BHA, PHA c’est quoi la différence ? Tous ces composants sont appelés acides hydroxylés (de leur nom scientifique) mais ils se divisent entre 3 catégories.

     

    AHA (Alpha Hydroxy Acids)
    Dans le cas des AHA, il existe plusieurs types d’acides, les plus connus sont les suivants : 


    L’acide glycolique
    :

    Parmi tous les AHA, l’acide glycolique (qui provient de la canne à sucre) est le plus efficace. Comme c’est un actif qui a une petite taille moléculaire, il pénètre la peau en profondeur pour mieux l’exfolier. Il a un effet visible sur le grain de peau et l’éclat du teint. Il permet également de réguler la production de sébum. C’est l’un des acides phares de notre masque peeling qui permet de renouveler les cellules sans agresser la barrière cutanée.

    L’acide lactique :

    Issu de la fermentation du lait ou bien de certains fruits, c’est l’un des acides les plus doux qui correspondra parfaitement aux peaux les plus sensibles. Ses propriétés lui permettent de favoriser le bon maintien d’hydratation de la peau. Il se retrouve également dans notre masque peeling pour compléter l’action de l’acide glycolique et donner un coup d’éclat aux teints ternes.

    L’acide mandélique :

    Provenant de l’amande, cet acide pénètre moins profondément dans la peau et agit plutôt en surface ce qui réduit tous les risques éventuels d’irritations. Il aide aussi à réduire l’hyperpigmentation (tâches principalement) et homogénéiser le teint.

     

    Vous retrouverez également des AHA dans notre dernière nouveauté : la lotion lumière. Elle sera parfaite pour les personnes qui cherchent un coup d'éclat instantané et qui ont envie de retrouver un grain de peau plus lisse. 

     

    BHA (Beta Hydroxy Acids)
    L’acide salicylique est le BHA le plus connu. Il est généralement utilisé sous sa forme synthétique. Il a une action ciblée sur les comédons (points noirs) et permet de les dissoudre efficacement. Il convient plutôt aux peaux mixtes à grasses, à tendance acnéique qui voudraient un grain de peau plus lisse. Toutefois, l’acide salicylique fait l’objet d’une étude scientifique ; il serait probablement un perturbateur endocrinien. C’est pourquoi nous avons fait le choix de ne pas l’inclure dans l’un de nos produits. 

     

    PHA (Poly Hydroxy Acids)
    Les PHA sont un groupe d’acides avec une taille moléculaire plus large : ils pénètrent moins profondément dans la peau et sont donc parfaits pour les peaux avec certaines affections cutanées (eczéma, rosacée, sécheresses, etc…). Parmi eux, on retrouve : 

     

    L’acide lactobionique :

    Dérivé du lactose, il est hydratant, antioxydant et apaisant. C’est un actif particulièrement approprié pour les peaux sèches, desséchées ou bien déshydratées puisqu’il est non-irritant. 

     

    Dernier point important : n'oubliez pas de bien appliquer de la crème solaire si vous utilisez des acides exfoliants. En effet, ils ont tendance à être photosensibilisants et donc à réagir au contact des UV. Cela peut engendrer l'apparition de tâches. 

     

    Maintenant on espère que vous y voyez plus clair et que vous allez commencer à en utiliser dans votre routine (si ce n'est pas déjà le cas). Pour accompagner l'utilisation des acides exfoliants, on vous conseille également de pratiquer un double nettoyage quotidien. Pour en savoir plus c'est ici.