La protection solaire : un débat brûlant

La protection solaire : un débat brûlant

Jusque là les avis sont unanimes, le soleil est la première cause du vieillissement cutané : on ne devrait donc jamais négliger sa protection solaire, et pas seulement quand on est à la plage.  

Une protection solaire, c’est un soin composée de filtres pour protéger la peau des rayons UV. Ceux-ci peuvent être  synthétiques  et, depuis quelques années, minéraux. Deux compositions, et donc deux manières d’agir sur la peau très différentes. En  effet, si les filtres synthétiques absorbent les UV, les filtres minéraux les réfléchissent.

Certes, mais alors où est le débat ?

S’ils produisent le même résultat (protéger la peau du soleil), ils évoluent différemment au contact de la peau et de l’environnement. Ils ont  donc tous deux des inconvénients différents. On les décrypte ensemble !

  1. Les filtres synthétiques ( ou dits “chimiques”)

Ils présentent deux inconvénients majeurs. Certaines molécules contenues dans les filtres synthétiques sont en effet suspectées d’être perturbateurs endocriniens. De plus, ils ont un impact très nocif sur l’environnement, notamment sur les barrières de corail. C’est pourquoi, certains pays les interdisent pour protéger les espèces marines et végétales. Hawaï par exemple vient de bannir les protections solaires contenant de l’oxybenzone et de l’octinoxate, deux filtres solaires synthétiques réputés destructeurs pour l’environnement.

  1. Les filtres minéraux pourraient aujourd’hui être une alternative plus “naturelle” aux filtres synthétiques. Il y en a essentiellement deux, dioxyde de titane et zinc.

Cependant, ils n’existent naturellement que sous forme de “grosses molécules” qui ont tendance à épaissir et blanchir les formules, qui deviennent alors ni agréables ni portables au quotidien.
Une autre solution est alors de transformer ces molécules en “nanoparticules”, ce qui consiste à les fragmenter pour les rendre plus fines et ainsi atténuer leurs effets blanchissants et épaississants. Cela n’est malheureusement pas sans conséquences : ces éléments naturels artificiellement transformés sont suspectés d’être absorbés plus facilement et profondément par l’organisme. Ils pourraient ainsi altérer le fonctionnement cellulaire.
De plus, le dioxyde de titane est également soupçonné d’être nocif pour l’environnement.


Bilan : il n’y a pas de 100 % bonne ou mauvaise solution, mais des compromis à faire.
Chez Seasonly, nous travaillons encore d'arrache pied pour trouver la meilleure solution. En attendant, suite à vos retours, nous avons décidé de ne pas mettre de SPF dans nos formules été du soin personnalisé.
N’oubliez pas en revanche de vous protéger du soleil à chaque exposition, et de choisir la solution qui vous convient le mieux. Bel été à toutes !

--------L’ avis du Clean Beauty Board de Seasonly -----

Angeline Rocherieux, experte en actifs cosmétiques, Arlette Baillet-Guffroy, docteur en pharmacologie cutanée, et Michel Sabadie, directeur R&D en cosmétiques, vous donnent les trois choses à retenir en matière de solaires : 

  • Toujours préférer une protection solaire, quel que soit le type de filtre, à aucune protection :  le soleil reste l’ennemi du numéro 1 de la peau, bien plus dangereux que n’importe quel filtre (risque de cancer de la peau, et accélération visible du vieillissement cutané) !

  • Il faut adapter l'intensité du filtre au phototype de peau mais aussi à la durée d’exposition. Inutile de mettre une crème de jour avec SPF si vous êtes la majorité du temps dans un bureau. En revanche une protection est bienvenue lors de votre pause du midi en terrasse. Et dans ces cas là inutile de recourir à une crème avec un SPF trop élevé (et donc blanchissant). Mieux vaut répéter le geste plusieurs fois avec un SPF moyen type 15.

  • Bon à savoir : si vous utilisez un filtre chimique classique, veillez à le mettre en amont de l’exposition. Il ne commence à agir que 20 minutes après avoir été mis sur la peau.

← Article précédent Article suivant →

Le journal

RSS
L’astuce d’une dermatologue pour effacer vos cernes en 3 minutes

L’astuce d’une dermatologue pour effacer vos cernes en 3 minutes

Savez-vous que la zone de votre contour des yeux est trois fois plus fine que le reste de la peau du visage ? En effet,...

Plus
5 conseils de dermatologues pour les peaux grasses

5 conseils de dermatologues pour les peaux grasses

Nous avons rassemblé les 5 meilleures recommandations de dermatologues pour prendre soin des peaux qui présentent un excès de sébum. Suivez le guide.  1. Décaper...

Plus

Sérum Regard Défatigant

Sérum Regard Défatigant

35€

Sérum contour des yeux anti-cernes

 

Huile Démaquillante

Huile Démaquillante

30€

Huile démaquillante visage