Votre Panier

    Votre panier est vide
    Réduction : -0.00€
    Total : 0.00€

    Ajouter pour bénéficier de la livraison offerte

    Livraison offerte

    L'origine de l'acné et son traitement

    Qu’est-ce que l’acné ? 


    L’acné est une maladie inflammatoire des follicules sébacées. Elle est provoquée par 4 grands facteurs dont le facteur principal est une surproduction de sébum des follicules pilo-sébacées. Si c’est généralement à l’adolescence que l’acné apparaît, il n’est pas rare de développer de l’acné à l’âge adulte. Il existe différents types d’acné, tous plus ou moins sévères : apprenez à les identifier pour savoir comment les traiter au mieux. 

     

    Comment apparaît l’acné ?

     

    Les follicules pilo-sébacées sont l’usine de production du poil de la peau : présentes sur tout le corps, elles se composent d’un poil et d’une glande qui sécrète le sébum. La production de sébum est nécessaire pour lubrifier les poils et former la barrière hydrolipidique. C’est pourtant là que l’acné commence systématiquement, et 4 grands facteurs en sont responsables : 
    - La séborrhée
    - L’hyperkératose
    - La colonisation microbienne
    - L’inflammation

     

    La sécrétion de sébum peut être dégénérée en une séborrhée en raison déséquilibrée d’un ensemble de facteurs  : 
    - Par les hormones sexuels comme la testostérone ou les oestrogènes, en témoigne l’acné menstruelle
    - La génétique
    - Un climat chaud et humide, avec des variations fréquentes de températures
    - Certains médicaments

     

    L’hyperkératose est un épaississement de la couche externe de la peau, stratum corneum, souvent dû à une mauvaise desquamation : les cellules mortes ne chutent pas régulièrement et elles s’accumulent sur l’épiderme. Les cellules mortes entraînent la formation d’un bouchon au niveau du follicule pilo-sébacée. Le bouchon fait alors gonfler le follicule : 
    - En bouton blanc ou comédon fermé
    - En point noir ou comédon ouvert si le bouchon est proche de la surface de la peau

     

    La colonisation microbienne renvoie à un phénomène au départ vital et inoffensif : sous la peau vivent des bactéries nécessaires à la peau, d’habitude inoffensive. Pourtant, si elles s’accumulent dans les follicules déjà bouchés en grand nombre, elles peuvent infecter la zone et entraîner la formation de papules, pustules, kystes ou nodules. On déconseille donc de gratter ou d’éclater les boutons : cela propage les bactéries et étend le problème de l’acné. 

     

    L’inflammation est à l’origine des rougeurs et de la douleur de l’acné. Si l’acné est trop sévère, l’inflammation s’intensifie et peut même faire éclater le follicule. L’inflammation se répand alors  en profondeur et aux tissus environnants. 

     

    Les facteurs favorisant le développement de l’acné

     

    Les gènes déterminent à la fois le type de peau d’un individu mais aussi sa tendance acnéique. La génétique n’est pas quelque chose sur lequel on peut influer : il faut faire avec.  


    Une alimentation avec un indice glycémique élevé, ainsi que la consommation exagérée de produits laitiers peuvent provoquer l’apparition ou le développement de l’acné. Un des premiers conseils est d’arrêter les produits laitiers pour voir si cela affecte l’acné. 


    Le stress déclenche la production de certaines hormones stimulant la production de sébum et aggrave l’acné.


    Le tabagisme provoque un stress oxydatif au niveau de la peau, puis une altération de la composition du sébum : à l’âge adolescent, cela augmente les risques d’acné. 


    Tout nettoyage asséchant trop le sébum naturel est contre productif, comme un savon trop agressif - la peau est “squeaky clean” - ou une douche trop chaude. La peau surcompense en produisant encore plus de sébum, empirant l’acné. 

     

    Les différents types d’acné

     

    L’acné inflammatoire ou le bouton inflammé se reconnaît par sa couleur rouge, sa sensibilité et son relief. La réaction immunitaire le remplit de pus, augmente la pression et le bouton devient douloureux. Cette acné est souvent due à une colonisation de bactéries, d’où la réponse inflammatoire. 

     

    Le point noir ou comédon ouvert est un petit bouton ayant une forme plate et de couleur noir foncée, dûe à l’oxydation du sébum. Ce type d’acné est causé par l’obstruction des glandes sébacées.

     

    Le bouton blanc ou comédon fermé est de forme ronde et en relief, dont la surface est de couleur blanche laiteuse. 

     

    Une papule est une élévation solide de la peau ne contenant pas de pu, mais présentant une inflammation rouge douloureuse. 

     

    Une pustule est un bouton douloureux de taille importante avec du pus.

     

    Un nodule est une lésion acnéique solide causé par la détérioration d’une zone de tissu localisé profondément dans la peau. Il se manifeste le plus souvent dans le dos et les épaules.

     

    Un kyste est aussi une lésion acnéique molle ayant pour origine une rupture de la paroi folliculaire lorsque l’inflammation atteint un stade avancé.

     

    Les ingrédients et produits à privilégier pour traiter l’acné

     

    Pour aider la peau grasse dès le début, adoptez le double nettoyage. C’est la seule méthode pour un nettoyage complet et en profondeur sans agresser la barrière hydrolipidique. C’est aussi la méthode la plus efficace de nettoyage. L’huile permet de dissoudre les corps gras, tel que l’excès de sébum sans abîmer le film hydrolipidique. Le gel nettoyant retire les impuretés restantes, particulièrement les résidus hydrophiles. 

     

    Pour traiter la séborrhée, recherchez de la niacinamide : aussi connue comme vitamine B3, la niacinamide est parfaite pour les peaux grasses. Elle réduit la production de sébum avec ses principes astringents, apaise la peau et resserre les pores dilatés et unifie le teint en agissant sur l’hyperpigmentation post-acnéique. Notre lotion purifiante est enrichie en niacinamide, zinc et AHA : elle hydrate la peau et la purifie grâce à l’action astringente de la niacinamide et à l’action antibactérienne du zinc. Résultat ? Une peau plus saine, moins brillante et préparée pour le reste de votre routine. 

     

    Pour traiter l’hyperkératose, les AHA, BHA, PHA et les autres exfoliants comme les enzymes de fruit sont à rechercher. Ces exfoliants dissolvent les cellules mortes en douceur pour éviter tout bouchon. Le sérum imperfections contient de la niacinamide pour resserrer les pores, de l’acide lactique - un AHA - pour exfolier et du bakuchiol pour une meilleure régénération cellulaire. 

     

    Le bakuchiol contenu dans le booster anti-âge améliore durablement le grain de peau : alternative végétale du rétinol, le bakuchiol accélère le renouvellement cellulaire. Les boutons, taches pigmentaires et cicatrices disparaissent plus vite. 

     

    Le SOS spot comme le reste du trio imperfections contient de l'huile essentielle d’arbre à thé : aussi connu sous le nom de tea tree oil, cette huile contribue à prévenir l’acné et son intensité grâce à ses propriétés anti bactériennes et anti inflammatoires.